Taux de recyclage francilien : une grande marge de progression

Note rapide Déchets, n° 924

29 novembre 2021

L'Île-de-France affiche des taux de recyclage des déchets ménagers particulièrement bas, qui pèsent sur les ambitions du territoire concernant l'économie circulaire. La tradition séculaire d'incinération avec valorisation énergétique en cœur de ville et la densité de population, massivement située en zone urbaine (dont un tiers en zone très dense), expliquent en partie cette situation. L'observation des différents flux et territoires peut-elle moduler ce constat ?

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Déchets d'activités économiques | Déchets ménagers et assimilés