Déchets ménagers : moins de déchets, plus de tri

Le bilan régional de l’année 2020 en Île-de-France

31 mai 2022Contact

Avec 451 kg de déchets par habitants en 2020, 1ère année de la crise covid, la production des ménages et les petites entreprises franciliens passe sous le niveau de 2015.

La collecte sélective confirme sa tendance à la hausse depuis trois ans (Verre, cartons, etc : 59,2 kg/hab/an, +1 kg) mais reste très en deçà de la moyenne nationale (82 kg/hab/an). Le refus de tri (hors verre) augmente également (26,5%, +0,9%). 

Le bilan des déchets ménagers et assimilés pris en charge par le service public francilien en 2020 est présenté sous la forme d'un diaporama synthétique. Vous y retrouverez les chiffres clés, le tableau descriptif de chaque flux, les évolutions des ratios et tonnages depuis 2000, la situation vis-à-vis des objectifs règlementaires. 

L’Observatoire régional des déchets d’Île-de-France (ORDIF), département déchets de L’Institut Paris Region, suit annuellement la gestion des déchets ménagers et assimilés de la région francilienne depuis plus de vingt ans. Les données recueillies permettent de calculer des indicateurs de suivi de la planification de la Région Île-de-France (dernier plan adopté : plan de prévention et de gestion des déchets en 2019 - PRPGD), et d'alimenter la base nationale SINOE de l'ADEME. 

L’enquête sur les données 2021 a été lancée en avril auprès 62 collectivités franciliennes en charge de la collecte des déchets ménagers et/ou ayant la maîtrise d’ouvrage de déchèteries publiques. 
L'ORDIF remercie les collectivités pour leur participation essentielle à cette observation collaborative ! 

Cette étude est reliée à la catégorie :
Déchets ménagers et assimilés